+216 21 589 182 contact@agriscoop.com

Bientôt une nouvelle loi pour les associations de gestion de l’eau

Une nouvelle loi sera bientôt mise en place pour assurer une meilleure gouvernance des groupements hydrauliques (association de gestion de l’eau dans les périmètres irrigués et les oasis), a annoncé, samedi 3 mars 2018 le secrétaire d’Etat chargé des Ressources hydrauliques et de la Pêche Abdallah Rabhi.

Ces groupements seront, ainsi, soumis aux règles à la comptabilité publique, selon le secrétaire d’Etat, indiquant que ces structures devront recruter obligatoirement des techniciens, au titre du programme ” contrat de dignité “.
Intervenant en marge de l’inauguration du projet de triplement du canal de Sejnane-Joumine- Medjerda, au siège de la station de Bejaoua, Rabhi a indiqué que ce projet de loi permettra d’améliorer le rendement des groupements hydrauliques, afin de remédier au problème de l’endettement.
” Il est attendu également de publier un circulaire qui permettra à tout citoyen désireux de construire une citerne souterraine (majel) pour collecter les eaux de pluie, de bénéficier d’une prime ou d’un crédit accordé par le Fonds national d’amélioration de l’habitat “, a-t-il encore souligné.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’Etat, en vue de rationaliser la consommation de l’eau, trouver des solutions permettant d’économiser l’eau et de faire face au problème de pénurie, notamment, durant la saison estivale.
Le plan comprend aussi un programme de fourrage de puits dans les différentes régions du pays, dont les gouvernorats d’El Kef, Kasserine, Jendouba, Beja, Gafsa et le Sahel.
Selon le secrétaire d’Etat, le déficit enregistré au niveau du stock des barrages dans toutes les régions du pays ont atteint environ 495 millions de mètres cube en comparaison avec la moyenne des trois dernières années qui est de 1,306 millions de mètres cubes.

Agriscoop
À propos de l'auteur

Laisser une réponse

*

Find NULLED WordPress Themes and Plugins at NulledHub.net