+216 21 589 182 contact@agriscoop.com

Feu vert pour l’huile d’olive tunisienne sans droits d’ici 2019

Accord de principe entre le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, pour un accord de libre-échange entre l’Europe et la Tunisie. Adieu au système de quotas également pour l’huile d’olive.

L’Union européenne est prête à signer un accord de libre-échange également avec la Tunisie. Après le Canada, le Japon, le Mexique, voici le nouveau pacte qui pourrait être officialisé d’ici 2019.

« Nous avons convenu de conclure l’accord de libre-échange au plus tard en 2019, pourquoi qui mettrait fin dans le cadre du mandat de la Commission », a déclaré Jean-Claude Juncker lors d’une conférence de presse conjointe avec Youssef Chahed, le Premier ministre tunisien.

La Tunisie milite pour un accord plus organique avec l’Union européenne depuis des semaines, un pacte qui voit l’huile d’olive au centre, comme l’a confirmé Youssef Chahed.

Le Premier ministre tunisien a déclaré à Bruxelles qu’il attend de l’Union européenne qu’elle augmente la part de l’huile d’olive tunisienne sans droits de douane et qu’elle élimine même le système des quotas.

Face à une excellente campagne pétrolière en Tunisie, avec une production estimée à 280 000 tonnes, le pays nord-africain a en effet vu la fermeture de la porte du quota supplémentaire de 35 000 tonnes d’importation sans droits passés par l’Union européenne en 2016.

“Nous avons insisté sur l’importance de ce produit; Nous espérons que cet accord pourra être poursuivi et nous demandons également le dépassement de ce système de quotas temporaires “, a déclaré M. Chahed.

Entre-temps, l’Union européenne a mis 10 milliards d’euros d’aide sur le terrain, de 2011 à 2020, dont 300 millions seront alloués cette année, comme une manifestation tangible de solidarité.

Agriscoop
À propos de l'auteur

Laisser une réponse

*

Find NULLED WordPress Themes and Plugins at NulledHub.net