Des pépins pour la récolte d’agrumes en baisse de 20% à Nabeul

Posted On 05 Nov 2019
Comment: Off

La production d’agrumes dans le gouvernorat de Nabeul va enregistrer une baisse de plus de 20%, selon les estimations. La récolte est estimée à environ 220 mille tonnes contre 380 mille tonnes au cours de la saison précédente, a indiqué, samedi, à l’agence TAP, le président de l’Union locale de l’agriculture et de la pêche à Béni Khaled.
Des facteurs naturels figurent parmi les principales raisons de cette baisse liés notamment au manque d’eau d’irrigation, explique-t-il précisant que l’alimentation en eau d’irrigation interrompue par le Commissariat régional de développement agricole dans la région a coïncidé avec le démarrage de la saison d’irrigation des champs d’agrumes. Ce qui a eu un impact direct sur le rendement et la qualité de la production, a-t-il regretté.
Il a évoqué également la propagation de la maladie des tâches noires qui a affecté environ 20% des champs d’agrumes dans les régions de Béni Khaled et Menzel Bouzelfa. Une maladie fongique qui constitue une sérieuse menace pour les productions d’agrumes, a-t-il averti.
Ce qui est plus important pour le président de l’Union locale de l’agriculture et de la pêche, est que la baisse de la récolte n’ait pas d’impact sur les exportations. Durant la saison précédente, les exportations en oranges maltaises se sont élevées à près de 12 mille tonnes, a-t-il indiqué.
Le gouvernorat de Nabeul détient 80% de la production nationale d’agrumes. Les champs d’agrumes au Cap Bon couvrent une superficie de 14 mille hectares et comptent quelque 5 millions d’arbres.

Agriscoop
À propos de l'auteur