Martil : Appel à la création d’un référentiel pour les plantes aromatiques et médicinales

Posted On 07 Nov 2019
Comment: Off

Les participants à un colloque international, lundi à Martil, ont plaidé en faveur de la création d’une base de données pour les Plantes aromatiques et médicinales au Maroc, d’unifier leurs appellations et de rassembler leurs caractéristiques.
Les intervenants lors de cette rencontre, organisée par l’Equipe de recherche  »Biologie, environnement et développement durable » (ERBEDD), en partenariat avec l’Ecole normale supérieure de Martil et l’Agence nationale des plantes médicinales et aromatiques, ont souligné l’importance de créer une plate-forme scientifique spécialisée dans le domaine des plantes médicinales et aromatiques, pour favoriser l’échange d’informations entre experts et chercheurs.
Ils ont recommandé la valorisation des extraits des plantes aromatiques et médicinales et leur utilisation dans le contrôle biologique et le traitement intégré de maladies végétales, ainsi que dans le traitement de quelques maladies humaines, en particuliers certains types de cancers.
Après avoir mis en avant l’importance de l’ouverture sur l’environnement socio-économique dans la gestion et l’exploitation des plantes médicinales et aromatiques, les intervenants ont mis en garde contre l’exploitation anarchique de certaines plantes aromatiques et médicinales, pouvant entrainer leurs extinctions.
Dans une déclaration à la MAP, le coordinateur du Colloque et professeur chercheur, Abdelfettah Maouni, a indiqué que l’événement a connu la participation de plus de 120 chercheurs et spécialistes représentant les pays de la Méditerranée, notamment la France, l’Italie, la Tunisie, l’Algérie et le Maroc.
Le Maroc se classe au deuxième rang mondial après la Turquie en matière de diversité végétale, a-t-il relevé, faisant savoir que cette richesse végétale comprend plus de 42.000 variétés de plantes, dont environ 800 variétés ayant des spécificités aromatiques et médicinales.

Agriscoop
À propos de l'auteur