ORANGES : LA FORTE CONSOMMATION RISQUE DE CRÉER DES PÉNURIES

Posted On 14 Sep 2020
Comment: Off

Il y a une forte demande d’oranges partout dans le monde
Le coronavirus a provoqué un changement dans le modèle de consommation dans le monde. Au cours des deux premières semaines de la pandémie, la demande d’agrumes était énorme. À l’heure actuelle, les oranges à jus sont très demandées en Europe. 

Le prix d’une boite a déjà atteint 20 euros et il devrait rester entre 18 et 20 euros pour les bonnes tailles. «Ces derniers mois, de nombreux systèmes de prix ont été rompus sur le marché européen des agrumes», déclare Andres Ribas van Oosterom, PDG de la société néerlandaise. En effet, la demande a tellement augmenté qu’il risque d’avoir une pénurie, révèle ce dernier à Freshplaza

«Les volumes de l’hémisphère nord étaient épuisés tôt, de sorte que l’hémisphère sud est entré dans un marché vide. Nous ne nous attendions pas à ce que le consommateur accepte des prix aussi élevés sur le marché, mais il l’a fait ». Andres souligne que la transformation industrielle du jus a également influencé le marché de l’orange.

Après l’énorme demande de ce produit agricole dans les premières semaines de la crise sanitaire, on parle désormais de stabilisation du marché avec une croissance de la demande comprise entre 20 et 40%, selon les variétés.

“En fait, il y a eu une certaine panique parmi les détaillants européens, car en seulement deux semaines, les supermarchés ont vu une augmentation explosive de la demande de mandarines, d’oranges, de pamplemousses et de citrons”. 

Agriscoop
À propos de l'auteur