Nouvelles mesures pour la commercialisation des dattes en Tunisie et à l’étranger

Posted On 12 Oct 2020
Comment: Off

Une série de mesures visant à favoriser la commercialisation des dattes sur les marchés local et extérieur a été décidée. Et ce en vertu d’un accord conclu entre le ministère du Commerce et du développement des exportations, l’UTAP, la Chambre nationale des grandes surfaces commerciales, le Groupement interprofessionnel des dattes et le Groupement Interprofessionnel des Fruits », a annoncé, mercredi, le département du commerce.
En vertu de cet accord, l’UTAP procédera en coordination avec le Groupement interprofessionnel des dattes et le Groupement Interprofessionnel des Fruits, à l’approvisionnement des grandes surfaces en dattes et en grenades, directement. Et ce à travers les coopératives et sans passer par les intermédiaires. En effet, ces quantités de dattes et de grenades seront commercialisées à des prix préférentiels.

Cet accord prévoit aussi, l’installation à grande échelle de points de vente du producteur au consommateur et la diversification de l’offre dans les espaces de vente. L’objectif étant de satisfaire les différentes formes de demande, de consommation et de distribution.

Le mois des dattes
Il prévoit, par ailleurs, l’organisation d’un événement annuel baptisé « Le mois des dattes » parallèlement au démarrage de la récolte. Et ce afin d’ancrer la consommation des dattes sur le marché local en dehors du mois de Ramadan.

L’accord vise, en outre, à élaborer un cahier de charges qui organise le secteur des dattes et fixe les engagements des différents intervenants durant toutes les étapes de la production, la collecte, le stockage, le conditionnement, la transformation, la commercialisation et l’exportation. Cette mesure visa à barrer la route aux intrus.

S’agissant de l’exportation pour la saison 2020-2021, il a été décidé d’accorder aux exportateurs de dattes une prime exceptionnelle à l’exportation à raison de 50% du coût du transport terrestre. Il s’agit aussi d’augmenter la prime de transport maritime vers le marché libyen et les marchés africains subsahariens d’un tiers du coût du transport à 70% de ce coût.

Les différentes parties prenantes se sont également, accordées, à augmenter la prime de transport maritime vers les marchés asiatiques d’un tiers du coût du transport, à 50% de ce coût (à  l’exception de l’Indonésie et de la Malaisie) et à accorder aux exportateurs de dattes et dérivés vers le marché français une prime de transport maritime à raison d’un tiers du coût du transport.

Diversification des marchés à l’export
Elles ont aussi, convenu d’augmenter la prime de prospection des marchés africains à 70% du coût de chaque opération (déplacement et séjour) et de mettre en place des mesures exceptionnelles facilitées en faveur des sociétés coopératives de dattes pour l’export direct sans intermédiaires.

La coordination sera, en outre, assurée avec le ministère des Affaires étrangères. Et ce afin de mobiliser les ambassades et les représentations diplomatiques à l’étranger dans la promotion des produits tunisiens notamment les dattes et la diversification des marchés à l’export. Et ce à travers une meilleure ouverture sur les marchés asiatiques et africains.

Un comité mixte chargé du suivi des saisons agricoles, de l’application des recommandations faites et de la proposition de mesures à même d’améliorer le rendement des interventions conjoncturelles et structurelles, sera également mis en place.

Agriscoop
À propos de l'auteur