Importation de blé contaminé : Quel est le rôle du ministère de la Santé?

Posted On 26 Déc 2019
Comment: Off

La ministre de la Santé par intérim, Sonia Ben Cheikh, a déclaré, mercredi 25 décembre, au sujet de l’affaire d’importation de blé contaminé, que le rôle du ministère de la Santé se limite au contrôle des voyageurs au niveau des postes de contrôle sanitaire aux frontières terrestres et maritimes ainsi que dans les aéroports pour lutter contre l’introduction des maladies contagieuses sur le territoire tunisien.

Lors d’une séance de travail tenue au siège du ministère avec la commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et du contrôle de gestion des deniers publics à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), la ministre a ajouté que le contrôle des cargaisons de céréales importées relève des prérogatives des autorités compétentes au ministère de l’Agriculture, comme c’est le cas pour tous les autres types de cargaisons dont le contrôle revient aux autorités du ministère concerné par les produits importés.

De leur côté, les membres de la Commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et du contrôle de gestion des deniers publics à l’ARP ont souligné la nécessité d’informer l’opinion publique et de rassurer les citoyens à travers la vérification des informations qui circulent surtout lorsqu’il s’agit d’une question de santé publique.

Des informations avaient récemment circulé sur les réseaux sociaux, faisant état de l’importation par une société privée, d’une cargaison de blé en provenance d’Ukraine qui serait contaminée par des radiations nucléaires et qui a été déchargée au port commercial de Sousse depuis août 2019, ce que le ministère de l’Agriculture a considéré comme étant “de fausses informations sans fondement”.

Le ministère de l’Agriculture a affirmé que la cargaison de blé en question était en provenance de Bulgarie, “pays membre de l’Union européenne soumis aux lois et aux dispositions européennes et non pas d’Ukraine, soulignant que ladite cargaison a été déchargée au port de Sousse entre le 29 août et le 4 septembre 2019.

Les quantités de blé importées ont été produites en Bulgarie en 2019, et avaient obtenu des certificats de qualité et de conformité aux normes nationales et internationales. Ces certificats concernent, l’origine du produit, la qualité et l’hygiène, alors que les autres certifications obtenues sont en rapport avec le poids de la cargaison, les analyses, le contrôle lors du déchargement, et l’absence de toxines, d’aflatoxines et des radiations, selon le ministère de l’Agriculture.

Agriscoop
À propos de l'auteur