Les entrepreneurs kényans innovent avec des engrais à base de mangue et d’avocat.

Posted On 08 Fév 2021
Comment: Off

L’agriculture biologique est considérée comme la meilleure solution pour gérer la croissance agricole au Kenya, mais les engrais toxiques peuvent encore être un problème dans l’industrie, d’autant plus que les producteurs ont encore un accès limité aux additifs organiques pour le sol.

Ainsi, une entreprise de valorisation des déchets, qui utilise des innovations exclusives pour recycler les déchets organiques en aliments pour animaux riches en protéines et en engrais organiques, a décidé de se passer des engrais conventionnels pour en fabriquer d’autres à base de mangue et d’avocat, rapporte Freshplaza.

Ceci devrait encourager les producteurs et agriculteurs de la région à se tourner vers une agriculture saine et sans produits chimiques. Par ailleurs, la création d’un engrais du genre devrait booster le potentiel agricole du pays d’Afrique de l’Est, qui tente de se faire de la place sur le marché européen.

Pour rappel, la culture de fruits est en pleine expansion. Pour ce qui est de l’avocat, le Kenya, qui occupe le huitième rang mondial dans la production d’avocat, a vu ses exportations de fruits grimper de 15% à 68000 tonnes métriques (MT) au cours des 12 mois se terminant en octobre, pour un montant de 14 milliards de shillings (127 millions de dollars). Cela représente une augmentation par rapport aux 10 milliards de shillings (90,8 millions de dollars) issus de 59.000 tonnes de fruits exportés l’année dernière.

 

Agriscoop
À propos de l'auteur