Les projets programmés avec la FAO ont atteint un stade avancé

Posted On 17 Juil 2019
Comment: Off

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taieb, a déclaré que les projets programmés avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au titre de 2016-2020 ont atteint un stade avancé.

Il précise, lors d’une séance de travail tenue en présence du coordinateur du Bureau sous régional de la FAO pour l’Afrique du Nord, Philippe Ankers, au siège du ministère, mardi 16 juillet, que ces projets ont été bénéfiques pour les petits exploitants. Des résultats positifs ont été enregistrés, notamment en matière de gouvernance dans le secteur de la pêche et de l’agriculture.

Lors de ladite réunion, trois conventions de coopération ont été signées entre le ministère et l’organisation onusienne.

La première convention prévoit la mise en place d’un partenariat public-privé en matière de vulgarisation agricole.

La deuxième convention porte sur un projet visant une réorganisation du ministère adaptée aux enjeux futurs du développement durable et harmonieux du secteur.

La troisième convention prévoit, quant à elle, le lancement d’un projet d’appui aux services de contrôle officiels des produits animaux et végétaux en Tunisie dans le cadre d’un projet avec l’Union européenne (PACE).

Le représentant de la FAO plaidé en faveur d’une agriculture intégrée dans des concepts plus larges d’économie rurale, de développement territorial, de préservation du paysage, de maintien de la biodiversité.

“Nous voulons aujourd’hui une agriculture qui génère des emplois décents. Nous voulons une agriculture où l’égalité des genres est respectée”, a-t-il déclaré.

Les financements alloués dans le cadre du partenariat entre le ministère et la FAO sont estimés à 15 millions de dollars, selon le ministre de l’Agriculture.

Agriscoop
À propos de l'auteur